Blog Digitalis

Découvrez nos meilleures ressources pour les professionnels du marketing | +221 33 868 18 91 | contact@digitalis-sn.com

transformation digitale

Définition de la transformation digitale

La transformation digitale, considérée comme un des aspects de la digitalisation est un des buzzwords de ces dernières années, notamment dans le monde des entreprises. Quelle est la définition de la transformation digitale et que met-on derrière cette expression ? Selon Wikipedia, La transformation digitale désigne les changements associés à l’intégration de la technologie digitale dans tous les aspects de la société humaine. Mais si nous allons dans le détail, que retient-on de cette expression tendance ? Quelle est la définition plus générale de la digitalisation ? Quelle est l’histoire de la transformation digitale ? Des exemples d’entreprises ayant mis en place une transformation digitale ? Toutes les réponses à ces questions !

Définition de la digitalisation

La digitalisation est souvent considérée comme le synonyme de la transformation digitale. Le terme « digitalisation » est par ailleurs plus utilisé et fait aussi partie des buzzword de ces dernières années. Peu de distinctions sont faites avec la définition de la transformation digitale.

Quelle est la définition de la digitalisation ? Elle désigne les changements liés à l’intégration de la technologie digitale dans la société humaine et se base sur plusieurs grands piliers : la mobilité, le temps réel, l’internet des objets, le big data et l’universalité d’internet.

Même si la digitalisation concerne tous les aspects de la société, l’expression est de plus en plus employée pour la transformation digitale des entreprises qui doivent se repositionner sur leur marché afin de répondre aux nouveaux usages induits par le digital, et revoir leur organisation et leur gouvernance en mettant le client au centre de leur chaîne de valeurs.

Les chaînes de valeurs se reconfigurent, beaucoup de marchés assistent à une désinterdémdiation de la distribution physique (Uber, AirbnB, Boursorama, BlaBlacar…) au profit d’une intermédiation digitale rendue possible grâce aux plateformes :  marketplace, agrégateurs, ventes privées…

De nouveaux Business models émergent passant de la propriété à l’usage, le modèle « Product as a service » crée de nouvelles industries portées par la dématérialisation des produits (films, livres, musique….), la valorisation de la location et du recyclage plutôt que la possession, et l’economie collaborative organisée en réseaux.

La transformation numérique a bouleversé les chaînes de valeurs de nos entreprises en hissant le CLIENT au centre de leur proposition de valeur. La données client est devenue le GRAAL ; soit en jouant le rôle d’indicateur de pilotage (tout est mesurable dans les usages digitaux), soit en constituant des communautés engagées, influentes et influenceuses.

LES THEORIES DE L’ECONOMIE NUMERIQUE

▪ Loi de la longue traine
▪ Loi de Metcalfe ou l’effet réseau
▪ Conjecture de Moore ou Loi de Moore
▪ Loi des médias participatifs ou loi des 1/10/89
▪ L’effet du petit monde

LES MODELES ECONOMIQUES NUMERIQUES

▪ Les plateformes multi faces
▪ Premières doses gratuites ou Freemium
▪ Modèle du lead time
▪ Pen innovation
▪ Inapp Purchase
▪ E-commerce par abonnement

TROIS QUESTIONS A SE POSER DANS L’ELABORATION D'UN MODELE ECONOMIQUE

▪ Comment se positionner dans la filière?
▪ Comment créer de la valeur?
▪ Comment capter de la valeur?

COMMENT MODIFIER UN MODELE ECONOMIQUE?

On pourrait penser une fois ficelé le modèle économique devient immuable. Mais il n’en
est rien. Le modèle économique est par essence dynamique.
Pour le modifier, on utilise une démarche en trois grandes phases:

  • Phase1: L’optimisation de l’existant et l’exploitation des moindres jugement de valeur
  • Phase 2: La création d’un modèle économique subsidiaire ou secondaire
  • Phase 3: Le choix d’axe de développement pertinent

PHASE 1

Pour se faire, il va falloir caractériser sa position systématique dans l’industrie, en effet, tous
les secteurs ne sont pas attractifs; il faut donc raisonner dans la globalité de l’écosystème.
Il faut optimiser sa stratégie d’externalisation en cernant les activités successives générant
de la valeur en fonction de la technologie et de leur importance stratégique. En effet, il
est possible de changer la manière de faire habituelle une nouvelle technologie peut
ainsi permettre de supprimer des coûts ou d’améliorer les performances de votre produit
à celle de la concurrence.

PHASE 2

Une entreprise n’est pas censé avoir un seul modèle économique. Il est en effet possible d’avoir
plusieurs modèles économiques. On parlera de modèle économique principal et modèle économique
subsidiaire.
Le modèle économique principal c’est la manière de gagner l’argent de base tandis que le modèle
économique subsidiaire c’est un autre moyen de gagner de l’argent en dehors du modèle
économique principal

PHASE 3

PROCEDURE DE DIGITALISATION DU RECUEIL D’INFORMATIONS